Cooperative culturelle ; Cooperative multimédia
Jamana Contact   Imprimer
 


OFFICE DU NIGER

572 000 tonnes de riz attendues

L’espoir semble permis avec l’installation précoce des pluies et le dépassement des superficies irriguées. 572 000 tonnes de riz, voilà la production que veut atteindre l'Office du Niger pour cette campagne 2005- 2006.

Cette production  qui représente 62 % des besoins en riz du Mali mettra notre pays à l'abri de la famine. Pour atteindre cet objectif, l'Office du Niger entend récompenser les meilleurs riziculteurs. Dispose t-il des moyens de son ambition ? That is the question. En tous les cas, l'Office s'est associé avec plusieurs ONG intervenant dans le domaine de l'agriculture et même de la santé pour la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie.

Situé au centre du Mali, l'Office du Niger (ON) est l'un des plus anciens et des plus grands projets d'aménagement hydro agricole en Afrique Subsaharienne. Il a été créé en 1932 après la découverte au centre du Mali en 1925 d'un delta fossile, le Delta Central Nigérien. Il prévoyait initialement l'aménagement d'environ un million d'hectares en cinquante ans. Ses objectifs principaux étaient de :

  • Satisfaire le maximum des besoins en coton de l'industrie textile française ;
  • Assurer la sécurité alimentaire en riz des régions sahéliennes de l'ex Empire Français d'Afrique de l'Ouest.

Cinquante ans après sa création, c’est-à-dire en 1982, l 'Office du Niger était encore très loin d'atteindre ces objectifs qui lui avaient été fixés. La superficie aménagée s'élevait à moins de 60.000 ha , soit seulement 6% de l'objectif. La culture du coton, avec des rendements moyens qui avaient plafonné à environ une tonne de coton graine/ha, fut abandonnée en 1970. La Révolution Verte en riziculture, commencée en Asie au milieu des années 60, avec la mise au point et la vulgarisation de l' IR8, la première variété moderne semi naine, ne fut expérimentée en Afrique de l'Ouest qu'au début des années 70, avec de petits projets dans plusieurs pays, bénéficiant de l'assistance technique des chinois. Les résultats de ces expériences étaient spectaculaires, avec des rendements de 4-5 tonnes paddy par hectare. Cette expérience et la sécheresse qui frappa la région du Sahel furent parmi les facteurs qui ont poussé le gouvernement Malien à envisager la réhabilitation de vieux projets de riziculture comme l'Office du Niger.

Daouda Coulibaly

Radio Jamana ‘’Foko’’ Ségou

Accueil
Dans ce site web vous trouverez :
 

 

 

 

 

 
:: JAMANA : Coopérative Culturelle Multimédia AV. Cheick Zayed - Porte 2694 - Hamdalaye Bamako Mali ::
Tél. 00(223) 229 62 89 - Fax : 00 (223) 229 76 39 - http://www.jamana.org