Cooperative culturelle ; Cooperative multimédia
Jamana Contact   Imprimer
 
 

 

LA SITUATION DES PLUIES EST MEILLEURE A NIORO DU SAHEL

Le mois de septembre sera déterminant pour de bonnes récoltes.

La situation de l’hivernage à la fin de la première quinzaine de septembre 2005 présage de bonnes récoltes, l’espoir de voir la localité sécurisée alimentairement pour la saison prochaine

Les résultats de la réunion du système d’alerte précoce (SAP) pour le cercle de Nioro du Sahel suscitent chez tout sahélien un sentiment de délivrance très prochaine.

Réunis le vendredi 16 septembre 2005 pour la mise en commun des différents renseignements, la coordination régionale du SAP et les services techniques du cercle de Nioro ont passé en revue tous les volets du développement rural. L’objectif était d’avoir à disposition toutes les informations afin d’anticiper sur tous les risques d’insécurité alimentaire.

Il ressort des discussions que le cercle a reçu une pluviométrie de l’ordre de 425 mm répartis sur 39 jours. Aux dires des experts, cette quantité est légèrement inférieure à celle de l’année dernière pour la même période.

Les travaux d’entretien des cultures se poursuivent normalement. Malgré le flétrissement de certaines plantes dues à l’arrêt inattendu de la pluie pendant la deuxième semaine du mois de septembre, l’état des cultures est jugé satisfaisant dans l’ensemble. Le mil et le maïs sont à la floraison maturation, le riz et le niébé à la floraison, l’arachide à la formation de gousses et le sorgho à tous les stades.

Les situations phytosanitaire et sanitaire du cheptel sont relativement calmes. L’état d’embonpoint des animaux est satisfaisant et la campagne de vaccination suit son cours normal.

Les marchés de bétail et de céréales sont bien approvisionnés, le mil, le sorgho et le riz se vendent déjà à 300 FCFA le kilo, contre 400 F CFA à la même période l’année dernière. L’épuisement des stocks familiaux de céréales a entraîné une forte fréquentation des marchés céréaliers. Aux dires des spécialistes, la situation nutritionnelle est maîtrisée. Les CSCOM sont approvisionnés à travers le programme alimentaire mondial (PAM).

Il faut noter que la situation des cultures à la date du 16 septembre 2005 est beaucoup plus meilleure que celle de l’année dernière. « Les dispositions sont déjà prises contre d’éventuels déprédateurs » précise le chef de service de la Base PV ( protection des végétaux). Une bonne pluviométrie pendant la deuxième quinzaine de septembre sera déterminante pour une bonne récolte au mois d’octobre.

 

Daniel DEMBELE

Nioro du Sahel

 

 

Archives

Accueil
Dans ce site web vous trouverez :
 

 

 

 

 

 
:: JAMANA : Coopérative Culturelle Multimédia AV. Cheick Zayed - Porte 2694 - Hamdalaye Bamako Mali ::
Tél. 00(223) 229 62 89 - Fax : 00 (223) 229 76 39 - http://www.jamana.org