Cooperative culturelle ; Cooperative multimédia
Jamana Contact
Imprimer
 
Les Echos

 

2005

Mois de septembre

 

DEUX NOUVEAUX GENERAUX AU MALI

Seydou et Salif Traoré dans le club sélect

L’armée malienne compte depuis peu , deux nouveaux généraux dans ses rangs. Les colonels Seydou Traoré, chef d’état-major des armées, et Salif Traoré, haut fonctionnaire de défense au ministère de l’Administration territoriale, ont en effet été promus au grade de général de brigade par décret du président de la République.

Les colonels Seydou Traoré, chef d’état-major des armées, et Salif Traoré, haut fonctionnaire de défense au ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales font désormais partie du club très sélect des généraux maliens. Leur nomination, qui intervient à quelques encablures des festivités commémoratives de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, a été officialisée le 12 septembre par décret du chef suprême des armées, le chef de l’Etat, le général d’armée à la retraite, Amadou Toumani Touré.

Par cette décision, ils regagnent au Panthéon de l’armée les généraux Cheick Oumar Diarra, secrétaire exécutif adjoint de la Cédéao, Kafougouna Koné, ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, Bouréima Siré Traoré, ambassadeur du Mali en Russie, Mamadou Doucouré, consul général du Mali à Malabo, Abdoul Karim Diop, secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants et Tiécoura Doumbia, président du Comité d’organisation des festivités du 22 septembre. Ainsi, le nombre des officiers généraux en activité passe à huit.

Une marque de confiance surtout

Né en 1952 à Kati, le général Seydou Traoré a connu un parcours brillant. Plusieurs fois gouverneur de région (Tombouctou 1991-1992) et commandant de cercle (Ménaka, 1980-1987), il a participé entre 1988 et 2001, à plusieurs formations militaires à l’étranger : des cours supérieurs d’infanterie aux USA à la formation pour hauts responsables à Libreville au Gabon, en passant par l’Ecole de guerre de la République fédérale d’Allemagne, la formation en gestion des ressources de la défense, des formateurs dans le domaine de la protection contre les armes chimiques et celle sur la mise en œuvre de la convention sur l’interdiction des armes chimiques, le général Seydou Traoré est détenteur de plusieurs titres honorifiques, dont la Croix de la valeur militaire, la médaille du mérite militaire, la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mali. Il est citoyen d’honneur de « United States Army Association » : USA.

Marié et père de cinq enfants, le patron des armées parle couramment français, anglais, allemand et bambara.

Moins âgé que son collègue récipiendaire, Salif Traoré, qui joue le rôle de conseiller en matière de défense auprès du général de division Kafougouna Koné, a obtenu à Kiev (Ukraine) un diplôme d’ingénieur après son passage à l’Ecole militaire inter-armes (Emia). Il a lui aussi suivi tout le cursus militaire. Cet officier complet est passé par beaucoup de postes de commandement, notamment d’attaché militaire auprès de l’ambassade du Mali en Russie. Il est, dit-on, doté d’une excellente capacité d’analyse et de réflexion.

La nomination de ces deux cadres militaires au grade du général, est saluée par la hiérarchie militaire. Selon le colonel d’aviation, Abdoulaye Coulibaly, directeur du bureau de l’information et des relations publiques des armées, elle est la marque de la confiance du chef suprême des armées aux forces armées et de sécurité du Mali.

Puisse Allah guider les actions de nos deux nouveaux officiers généraux !

Mohamed Daou

  acceuil

 

 

Les fondateurs
:: JAMANA : Coopérative Culturelle Multimédia AV. Cheick Zayed - Porte 2694 - Hamdalaye Bamako Mali ::
Tél. 00(223) 229 62 89 - Fax : 00 (223) 229 76 39 - http://www.jamana.org